Loading...
Information2018-07-25T10:45:02+01:00

»Même les corrélations les plus complexes et détaillées reposent sur des lois de la nature, qui sont obligatoirement “simples“, parce que seules “des choses simples“ peuvent se trouver en toutes choses et agirent en toutes choses.«

Le long parcours

Georg Ignatius comme musicien de formation s’est attaché il y a bientôt plus de 30 ans à réaliser un vieux rêve qu’il a poursuivi passionnément, celui de percer le secret , souvent considéré comme mystique des vieux violons italiens.
Systématiquement il a depuis lors fait des recherches sur le comportement des résonances d’instruments à cordes – et a culminé en dernier ressort à la mise au point de la méthode de “syntonisation spectrale de la résonance“.
La Société Georg Ignatius (respa.de) a été créée et le résonateur à plaques Georg Ignatius a été développé.
La question du comment et du pourquoi de l’efficacité surprenante de la syntonisation spectrale de la résonance, a permis à Ignatius de découvrir peu de temps après d’autres « terres vierges » sur la planète de la physique. Il a alors entrepris de longues et intensives recherches de physique à son compte, qui par voie de conséquence logique avaient comme point de départ les questions fondamentales et se sont étendues naturellement et inévitablement à la musique et à l‘acoustique.
Par la suite Ignatius a par voie de conséquence développé des transpositions plus poussées dans des domaines les plus variés dans lesquels les oscillations et les résonances représentent un facteur significatif.