Théâtre Teo-Otto, Remscheid

///Théâtre Teo-Otto, Remscheid

Théâtre Teo-Otto, Remscheid

Théâtre Teo-Otto, Remscheid2018-07-28T01:12:43+02:00

»Le résultat a été stupéfiant même pour les optimistes. On croyait entendre un autre orchestre. Les cordes délivraient tout à coup un son chaud et harmonieux. Le son dans son ensemble est devenu maintenant bien équilibré, plus rond et plus riche en aigües … «
Uwe Steiner, critique musical , magazine hifi & records

Fosse d‘orchestre

Le théâtre Teo-Otto a été construit en 1945. Il a acquis ses lettres de noblesse grâce à son architecture intime poétique, mais aussi pour son acoustique peu adaptée aux représentations musicales, qui avait fait apparaître les sons provenant de la fosse d’orchestre comme ternes, mal équilibrés et mal dégrossis.

Après une installation d’essai couronnée de succès la „société des amis de l‘orchestre“ a financé par des donations faites au théâtre l’acquisition d’une table d’harmonie Ignatius pour la fosse d’orchestre, qui a été présenté pour la première fois à l’occasion de deux représentations du Don Pasquale de Donizetti le 26 mai 2007.

Le point marquant a été que la première des deux représentations a encore eu lieu sans le plancher à harmoniques, Ignatius, ce qui a permis d’établir une comparaison avant et après, qui en tous points fut convaincante.

Installation Ignatius

Dans une chronique au magazine hifi & records le critique musical Uwe Steiner écrit:

»Le résultat a été stupéfiant même pour les optimistes. On croyait entendre un autre orchestre. Les cordes délivraient tout à coup un son chaud et harmonieux. Le son dans son ensemble est devenu maintenant bien équilibré, plus rond et plus riche en aigües, sans être plus faible ni plus fort, mais en gagnant maintenant considérablement en clarté …
Ce n’est que maintenant que nous avons le sentiment de produire un beau son, se sont exprimés des musiciens.
Le chef d’orchestre principal, Mme Romely Pfund, s’est montré tout aussi euphorique que la société des amis de l‘orchestre.«